• Préparer une tisane

     

    La préparation d’une infusion de plantes médicinales se diffère de celle du thé.

    Pour obtenir une efficacité optimale des propriétés, les plantes sont mises en contact avec l’eau froide. Le mélange eau/plantes est mis à chauffer dans un récipient et couvert. La composition des ustensiles ne doit pas contenir de l’aluminium.
    A ébullition ou juste avant (si présence de principes actifs détruits à la chaleur), la source de chaleur est stoppée. L’infusion se déroule, alors, hors du feu selon un temps déterminé en fonction des plantes, ou de la partie de la plante à infuser. Les racines, les écorces et les fruits demandent un laps de temps plus important que les feuilles et les fleurs.
    Lorsque la durée d’infusion est écoulée, la condensation sous le couvercle se récupère dans la préparation. En effet, dans cette vapeur se trouvent même à dose infime, les essences des plantes. Elles ont leur importance dans la synergie des principes actifs.
    La filtration s’effectue avec une passoire plus ou moins fine selon la présence d’éléments irritants (ex : poils sur les fleurs du bouillon blanc).
    L’infusion peut se consommer froide ou chaude selon la préférence, la température de la préparation n’altère pas les propriétés.

    Selon les goûts, la tisane peut être sucrée avec du sucre complet ou du miel.

    Petit rappel concernant la préparation du thé.
    L’infusion se prépare avec de l’eau à 90 / 95° qui est versée sur la plante. L’eau ne doit pas être bouillante, afin que les arômes du thé puissent s’exprimer.
    Le temps de contact avec l’eau est plus court (environ 2 à 4 mn)